Date du rapport

Pour aller plus loin

Société civile :

Réunion africaine pour la défense des droits humains (RADDHO) : La RADDHO, fondée en 1990, promeut le respect des droits humains et apporte une assistance juridique aux victimes de violations.

Mouvement "Y’en à marre" : mouvement de contestation pacifique, fondé en 2011 par un collectif de rappeurs et journalistes

Amnesty International/section sénégalaise : La section sénégalaise d’Amnesty International se mobilise, entre autres, sur les thèmes de la torture en détention et les détention arbitraires.

Ligue sénégalaise des droits de l’homme (LSDH) : La LSDH veille au respect de la vie et de la dignité humaine et promeut l’exercice plein et entier de la citoyenneté.

Actions des chrétiens pour l’abolition de la torture (ACAT) : La section sénégalaise de l’ACAT se mobilise sur le thème de la torture et publie des rapports en partenariat avec la FIACAT.


Rapports :

FIACAT et ACAT Sénégal, "Rapport alternatif en réponse au rapport périodique du gouvernement sénégalais sur la mise en ouvre de la Charte africaine des droits de l’homme et des peuples", 56° session ordinaire de la Commission africaine des droits de l’homme et des peuples, 7 mai 2015

Bureau régional pour l’Afrique de l’Ouest du Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l’homme (HCDH) et Association des juristes sénégalaises (AJS), "Rapport sur la situation des droits des femmes dans les lieux de détention au Sénégal", mars 2015


Articles de presse :

Aida Grovestins, "Long Pre-Trial Detention Overcrowds Senegal Prisons" dans Voa News, 11/11/2016

Mehdi Ba, "Sénégal : l’escrime pour les mineurs en prison, une réinsertion à fleurets mouchetés" dans Jeune Afrique, 30/11/2015


Documentaires :

Nils Tavernier, "La liberté en prime", 2015