Date du rapport
Auteur(s)Center for Prisoners’ rights / Pr Akaike (Univ. de Kyoto) / Mme Yasuda (Univ. de Kokugakuin)

Introduction

La tendance à la baisse de la population carcérale, entamée il y a dix ans, se poursuit en 2015. Le Japon affiche un taux d’incarcération et un taux d’occupation des prisons parmi les plus faibles des pays développés.

La proportion des détenus âgés est l’une des plus élevées au monde. Un détenu sur cinq a plus de 60 ans. Une politique de retraite déficiente en est la raison.

La peine de mort est toujours pratiquée. Trois personnes sont exécutées en 2015. Quatre nouvelles condamnations à mort sont prononcées.

Les conditions matérielles de détention apparaissent bonnes. Un contrôle psychologique permanent est cependant imposé aux détenus : interdiction de parler la plupart du temps, mouvements limités jusque dans la cellule.