Afrique du Sud

Cas confirmés parmi les prisonniers : 2 751 ; Prisonniers décédés : 56

Algérie

Cas confirmés parmi les prisonniers : 3 ; Prisonniers décédés : 5

Angola
Bénin
Botswana

Cas avéré parmi les prisonniers : 1

Burkina Faso
Burundi
Cameroun

Cas confirmés parmi les prisonniers : 358 ; Prisonniers décédés : 31

Cap-Vert

Cas confirmés parmi les prisonniers : 25

Congo-Brazzaville
Comores
Côte d’Ivoire

Cas confirmés parmi les prisonniers : 11+

Djibouti
Égypte

Cas confirmés parmi les prisonniers : 98 ; Prisonniers décédés : 16

Érythrée
Eswatini
Éthiopie

Cas confirmés parmi les prisonniers : 66

Gabon
Gambie

Cas confirmés parmi les prisonniers : 2

Ghana

Cas confirmés parmi les prisonniers : 13

Guinée

Cas confirmés parmi les prisonniers : 86 ; Prisonniers décédés : 3

Guinée-Bissau
Guinée équatoriale
Kenya

Cas confirmés parmi les prisonniers : 75+

Lesotho
Libéria
Libye
Madagascar

Cas confirmés parmi les prisonniers : 59

Malawi

Cas confirmés parmi les prisonniers : 107

Mali
Maroc

Cas confirmés parmi les prisonniers : 340 ; Prisonniers décédés : 2

Maurice
Mauritanie
Mozambique
Namibie

Cas confirmés parmi les prisonniers : 138

Niger
Nigéria

Cas confirmés parmi les prisonniers: 17

Ouganda

Cas confirmés parmi les prisonniers : 157

Congo-Kinshasa

Cas confirmés parmi les prisonniers: 168

République centrafricaine
Rwanda

Cas confirmés parmi les prisonniers : 72

Sao Tomé-et-Principe
Sénégal

Cas confirmés parmi les prisonniers : 18

Seychelles
Sierra Leone

Cas confirmés parmi les prisonniers : 31

Somalie
Soudan

Cas confirmés parmi les prisonniers : 5

Soudan du Sud
Tanzanie
Tchad
Togo

Cas confirmés parmi les prisonniers : 150

Tunisie

Cas confirmés parmi les prisonniers : 34+

Zambie
Zimbabwe

Cas confirmés parmi les prisonniers : 51+ ; Prisonnier décédé : 1

Liens utiles

  • L’appel d’Amnesty International aux Etats d’Afrique subsaharienne pour décongestionner leurs prisons, notamment en libérant les prisonniers politiques et d’opinion.

  • La déclaration conjointe de l’Organisation mondiale contre la torture (OMCT) et de dix ONG adressée aux décideurs africains.

  • La déclaration conjointe de 26 acteurs nationaux et internationaux appelant à prendre des mesures urgentes et immédiates pour protéger les droits des détenus en Afrique.

  • L’appel du Tahrir Institute for Middle East Policy, du MENA rights group et de 38 autres organisations aux gouvernements de la région Moyen-Orient – Afrique du nord à prendre des mesures urgentes pour protéger les populations carcérales de l’épidémie du virus Covid-19.

À nos côtés

Don mensuel

Agir
Contribuer
Diffuser
Développer
mockups_devices_fr.png