Date du rapport
Auteur(s)La voix des oubliés

Introduction

L’année 2015 est marquée par le début des travaux préparatoires visant à créer un mécanisme national de prévention. Une rencontre, organisée en partenariat avec l’Association pour la prévention de la torture (APT), a lieu les 23 et 24 juin.   

Les dysfonctionnements de la justice sont nombreux. La perte de dossiers, la non-exécution de mandats de libération, la durée excessive de la détention préventive sont à l’origine d’un taux d’occupation particulièrement élevé. Le taux d’incarcération est l’un des plus élevés d’Afrique.      

Certains détenus, nommés "chefs de quartier", contrôlent la vie quotidienne à l’intérieur des prisons. Ils s’imposent par la violence et commettent de nombreux abus envers des codétenus vulnérables, femmes, enfants ou personnes malades.

Population du pays

1 770 000

Nature du régime

Démocratie Parlementaire

Indice de développement humain

0,697

i
2016
/ PNUD