Date du rapport
Auteur(s)Prison Insider à partir des documents de la LICADHO

Introduction

Le gouvernement cambodgien durcit chaque année ses politiques répressives contre le trafic de stupéfiants. La population carcérale augmente de 15.5% en 2015 et s’élève à 17 522 détenus, avec une capacité d’accueil de 8 500 places. Le taux de surpopulation est estimé à 206 %.

L’année 2015 est marquée par la condamnation, en juillet, de sept à vingt ans de prison d’onze activistes du Parti du Sauvetage National de Cambodge (PSNC) après avoir participé à une manifestation non autorisée. Le sénateur Hong Sok Hour est arrêté, en août, suite à la publication d’une fausse copie de traité entre le Vietnam et le Camdodge.

La prison Prey Sar de Phom Pehn, la plus grande du pays, connaît une pénurie d’eau pendant plusieurs mois. Un détenu dénonce la complicité entre le personnel et certains condamnés qui profitent des coupures d’eau pour vendre des bouteilles d’eau à des coûts plus élevés que le prix du marché.