Analyse Dossier thématique

La Biélorussie est le seul pays d’Europe à appliquer la peine de mort. Les données relatives aux condamnations à mort et les exécutions sont tenues secrètes. Le délai entre la tenue du procès et l’exécution est très court, parfois inférieur à un an. Le pays est condamné à plusieurs reprises pour non-respect du droit à un procès équitable. Les personnes condamnées à mort sont placées à l’isolement, soumises à des restrictions et un niveau de sécurité extrêmes. Des organisations de la société civile qualifient ces conditions de détention d’humiliantes. Le maintien du lien avec les proches est minime et contraint. Cette culture du secret fait peser sur les familles une forte pression psychologique.

Prison Insider collecte les informations sur les conditions de détention des personnes condamnées à mort dans neuf pays. Prenez connaissance de la situation en Biélorussie.

— Les informations présentées sont principalement issues du rapport Death Penalty in Belarus: Murder on (Un)Lawful Grounds (en anglais) produit par la FIDH et l’organisation HRC Viasna en 2016. Des sources complémentaires ont été utilisées, elles sont mentionnées au cas par cas.
À nos côtés

Don mensuel

Agir
Contribuer
Diffuser
Développer
mockups_devices_fr.png