italie_marcello_1.jpg

Marcello dell'Anna — L'être à perpétuité (III)

MARCELLO DELL'ANNA a passé la plus grande partie de sa vie en prison. Il a été condamné à la peine de l'ergastolo ostativo (prison à perpétuité sans possibilité d’aménagement de peine) à l'âge de 23 ans, lorsqu'il était un des chefs de la Sacra Corona Unita (mafia italienne basée dans la région des Pouilles).

Marcello dell'Anna a accepté le principe d'un échange épistolaire avec la journaliste suisse Laurence Bolomey et d'une publication régulière de ses lettres sur le site de Prison Insider.

LE 26 DÉCEMBRE 2016, Marcello dell’Anna bénéficie d’une permission de sortir exceptionnelle pour passer Noël en famille. En l’espace de douze heures, Marcello et Laurence s’échangent trois e-mails, que voici ici reproduits.

Le 26 décembre 2016, Marcello dell’Anna bénéficie d’une permission de sortir exceptionnelle pour passer Noël en famille. En l’espace de douze heures, Marcello et Laurence s’échangent trois e-mails, que voici ici reproduits.

MARCELLO > LAURENCE. 19h45 — "Tu seras certainement surprise de lire ce mail. C’est Marcello Dell’Anna et on m’a concédé un permis spécial pour passer ce Noël avec ma famille (…) Je profite de l’occasion pour t’envoyer mes vœux pour de bonnes fêtes, que cette nouvelle année soit meilleure pour tous. Tous mes voeux. Je rentre en prison après-demain. Un salut chaleureux. Marcello"


LAURENCE > MARCELLO. 22h29 — "Cher Marcello. Quelle surprise. Je suis super contente de savoir que tu as pu passer les jours de Noël en famille. Cela met j’imagine un peu d’humanité dans ton présent.
Je ne sais pas bien quels voeux je dois t’envoyer pour la nouvelle année, sachant que tu retournes en prison dans quelques jours. Je peux peut-être te souhaiter un changement de loi, et d’autres instants à passer avec les tiens. Et je nous souhaite de continuer cette correspondance. Bonne soirée. Voeux pour tout. Laurence."


MARCELLO > LAURENCE. 7h43 — "Chère Laurence, Tu ne peux pas imaginer l’impact de cette liberté. Tout me semble plus grand, l’espace, le temps, les objets. J’ai quelques difficultés à marcher dans la rue, avec cette vie frénétique qui me crée quelque confusion. Sans t’y obliger, j’attends ta réponse en temps réel… Oui, la technologie informatique me tourneboule aussi. Marcello"

Publié le 4 avril 2017.

Marcello dell'Anna, L'être à perpétuité

• Lire la première lettre de Marcello dell'Anna.
• Lire la deuxième lettre de Marcello dell'Anna.
• Lire l'échange inattendu de mails entre Marcello et Laurence.
• Lire la troisième lettre de Marcello dell'Anna.
• Lire la quatrième lettre de Marcello dell'Anna.
• Lire la cinquième lettre de Marcello dell'Anna

À nos côtés

Don mensuel

Agir
Contribuer
Diffuser
Développer
mockups_devices_fr.png