Noticias

Biélorussie : les sous-traitants d’Ikea profitent du système répressif de la dictature

Plusieurs entreprises biélorusses liées à la multinationale suédoise Ikea ont recours au travail forcé dans les colonies pénales biélorusses. Des camps de travail où sont détenus plus de 1 000 opposants au régime, et dans lesquelles se pratiquent la torture et les privations.

Este artículo no se encuentra disponible en español. Este artículo se encuentra disponible en: francés, inglés

Apóyenos

Donación mensual

Actuar
Difundir
Desarrollar
Contribuir
mockups_devices_es.png