actu_asie_nord.png

Source — France info

Actualité

Un militant chinois des droits de l'homme condamné à 8 ans de prison

En Chine, un nouveau militant des droits de l’homme a été condamné mardi 26 décembre par le pouvoir. Wu Gan, célèbre dissident, très actif sur les réseaux sociaux, s’est vu infliger une peine de 8 ans de prison.

Les charges retenues contre Wu Gan sont extrêmement lourdes : subversion du pouvoir d’Etat, troubles à l’ordre public, tentatives de renverser le système politique du pays. Au total, Wu Gan était jugé dans 12 affaires différentes. Le militant des droits de l’homme organisait régulièrement des manifestations devant les tribunaux, où il dénonçait les abus de pouvoir. Pour cela, et pour les propos qu’il tenait sur les réseaux sociaux, il a été condamné à 8 ans d’emprisonnement, une peine bien trop lourde, estime son avocat, Ge Yongxi, joint par téléphone.

“Rien de ce qu’il a fait ne va à l’encontre de la loi, aucun de ses actes n’est criminel. Même un jour de prison, cela aurait été trop, alors 8 ans, c’est pire”, s’indigne-t-il.

Lire l’article

À nos côtés

Don mensuel

Agir
Contribuer
Diffuser
Développer
mockups_devices_fr.png