Actualité

Un avocat égyptien jeté en prison pour un gilet jaune

Mohamed Ramadan est détenu depuis dix semaines pour avoir expliqué comment se procurer le vêtement, symbole de contestation, et quasiment interdit de vente en Egypte.

Amnesty International a réclamé, lundi 18 février, la libération d’un avocat égyptien, Mohamed Ramadan, arrêté en décembre 2018 à Alexandrie (nord) pour avoir posté sur Facebook une image de lui arborant un gilet jaune, symbole du mouvement de contestation sociale en France.

L’avocat, connu pour ses prises de position en faveur des droits humains, avait été interpellé notamment sur des accusations de « menace à la sécurité », selon sa défense.

Mohamed Ramadan avait publié cette photo accompagnée d’un commentaire expliquant comment se procurer un gilet jaune après que le gouvernement égyptien eut restreint la vente dans le commerce de cet article.

Lire l’article entier

À nos côtés

Don mensuel

Agir
Contribuer
Diffuser
Développer
mockups_devices_fr.png