Actualité

Turquie : Asli Erdogan. Une plume pour briser la pierre

La couleur morne des murs qui entourent Asli Erdogan dans sa cellule de la prison de Barkirköy à Istanbul, en Turquie, n’est pas inconnue de la romancière. Dans un texte publié en 2009, le Bâtiment de pierre (traduit en 2013 chez Actes Sud), l’écrivaine de 49 ans en avait déjà peint l’hostilité. « Le mur qui te sépare de toi-même est froid et humide, tout percé, excavé par des milliers de mains, couvert de mots que des milliers d’autres mains ont effacés », écrit-elle donnant chair avant l’heure au sentiment d’oubli et à la peur que l’enfermement exerce sur l’âme humaine. Lire l’article en entier

À nos côtés

Don mensuel

Agir
Contribuer
Diffuser
Développer
mockups_devices_fr.png