Actualité

Togo : les visiteuses sont victimes d'attouchements dans une prison

Des témoignages parlent d’attouchements sur des femmes obligées de se mettre nues dans le cadre de fouilles au corps systématiques. L’administration pénitentiaire affirme qu’il ne s’agit pas d’une procédure normale.

Plusieurs femmes rencontrées dénoncent des traitements dégradants infligés par des gardiennes de prison à l’établissement pénitentiaire de Lomé.

Toute femme qui rend visite à un détenu est l’objet, depuis quelques semaines, de fouille intime. Des agents de l’administration pénitentiaires enfilent des gants et insèrent leurs doigts dans le sexe des femmes venus voir des proches détenus à la prison.

L’une d’entre elles témoignage sous couvert de l’anonymat.

“On nous fait des attouchements, c’est à dire on nous déshabille totalement, on enlève même les sous-vêtements et les femmes nous touchent, nous palpent les seins, nos partis intimes pour voir si nous ne cachons rien. C’est tellement humiliant, ce n’est pas normal. Je ne suis pas la seule. Beaucoup de femmes se sont engagées à dénoncer cette situation.”

Ces informations révélées sur les réseaux sociaux suscitent la colère au sein de l’opinion publique et des organisations de défenses des droits humains dénoncent ces pratiques.

Lire l’article entier

À nos côtés

Don mensuel

Agir
Contribuer
Diffuser
Développer
mockups_devices_fr.png