Interview

Pakistan : submergés et oubliés

De juin à septembre, des pluies torrentielles tombent sur le pays. Quelles en sont les conséquences en prison ?

Le Pakistan est l’un des pays les plus affectés par le changement climatique. On relève en mai des températures record, au-delà de 50 °C, suivies de pluies diluviennes entraînant des inondations qui submergent un tiers du pays et touchent plus de 33 millions de personnes. Les prisons étaient-elles prêtes à faire face à ce désastre climatique ? Quelles en ont été les répercussions sur les prisonniers et les personnels pénitentiaires ?

Zainab Mahboob et Fakhra Irshad travaillent pour le Justice Project Pakistan. Elles partagent avec nous leurs informations sur la situation actuelle. Prison Insider leur a posé trois questions.

Les prisonniers ne sont pas considérés comme prioritaires en termes de soins médicaux dans la mesure où ils sont déjà installés quelque part.

Des solutions voient le jour dans les prisons du Sind pour faire face à la chaleur. Le premier objectif est leur indépendance totale en matière d’alimentation électrique.

À nos côtés

Don mensuel

Agir
Contribuer
Diffuser
Développer
mockups_devices_fr.png