Actualité

Mutinerie au Guatemala : 3 otages libérés et 3 surveillants tués

Quatre surveillants pris en otage par des détenus après une mutinerie dans une prison pour mineurs du Guatemala ont été libérés, a annoncé lundi soir le président du pays, Jimmy Morales, mais l’un d’entre eux est décédé de ses blessures.

Deux autres gardiens avaient été tués la veille lors du déclenchement de la mutinerie visant à dénoncer des mauvais traitements.

Un cinquième fonctionnaire otage qui présentait des blessures avait été libéré à l’aube afin d’être conduit à l’hôpital.

“Merci à Dieu et à l’action efficiente et opportune de notre police qui a réussi à libérer vivants nos quatre surveillants retenus”, a indiqué sur son compte Twitter le président du Guatemala, Jimmy Morales, peu de temps après l’entrée en force des policiers dans la prison.

Mais peu après cette annonce, les autorités médicales ont annoncé le décès d’un des otages libérés des suites de ses blessures.

Une porte-parole des pompiers a également annoncé que deux autres ex-otages présentaient des traumatismes crâniens.

Lire l’article entier.

À nos côtés

Don mensuel

Agir
Contribuer
Diffuser
Développer
mockups_devices_fr.png