Actualité

Indonésie : quatre étrangers s'évadent d'une prison de Bali au moyen d'un tunnel

Un Australien, un Malaisien, un Bulgare et un Indien ont profité de la prière du matin pour s’échapper de la prison de Kerobokan, en sa faufilant dans un tunnel de 15 mètres de long.

Un scénario digne d’Hollywood. Quatre détenus étrangers se sont évadés d’une prison grâce à un tunnel long d’une quinzaine de mètres, à Bali. Ces prisonniers se sont échappés par “un trou de 50 par 75 centimètres sur le mur extérieur de la prison”, a déclaré un porte-parole de la police.

Leur évasion serait intervenue au moment où les détenus musulmans faisaient la prière du matin à la prison de Kerobokan. Des recherches sont en cours et la police a multiplié les contrôles à l’aéroport international de Denpasar ainsi que dans les ports et les gares routières pour mettre la main sur les fugitifs.

Parmi eux, un Australien. Agé de 33 ans, Shaun Davidson, avait été condamné à un an de prison en septembre pour l’utilisation du passeport d’un autre homme. Le Bulgare, Dimitar Nikolov Iliev, âgé de 43 ans, purgeait une peine de sept ans pour blanchiment d’argent. Les deux autres, l’Indien Saye Mohammed Said, âgé de 31 ans, et le Malaisien Tee Kok King, âgé de 50 ans, ont été respectivement condamnés à 14 et 7 ans et demie de prison pour trafic de drogue.

Évasions fréquentes en Indonésie

Selon Australian Associated Press, Shaun Davidson n’avait plus que deux mois et quinze jours de détention à effectuer avant d’être expulsé vers l’Australie. L’agence précise qu’il est visé dans une enquête pour des infractions liés à la drogue à Perth, dont il est originaire.

Read full article.

À nos côtés

Don mensuel

Agir
Contribuer
Diffuser
Développer
mockups_devices_fr.png