Actualité

Indonésie : l’enfer du feu dans une prison

Le mercredi 8 septembre, 41 détenus sont morts brûlés dans l’incendie de la prison de Tangerang.

Dans l’aube du mercredi 8 septembre, un court-circuit a déclenché un incendie massif dans le bloc C2. Il abritait au total 122 détenus, plus du triple de sa capacité. Lorsque l’incendie s’est déclaré, aucune alarme n’a retenti.Les gardiens ont déclaré qu’ils n’avaient pas pu évacuer rapidement les détenus car “toutes les portes de la prison étaient verrouillées”.

Cette tragédie est celle de la surpopulation carcérale, dénoncée depuis des années par les militants indonésiens des droits humains. Les prisons du pays comptent 271 231 détenus pour une capacité de 131 107 personnes.

Parmi les 41 victimes, 39 étaient condamnées pour petit trafic ou consommation de drogue. La législation indonésienne en cette matière est très sévère, allant jusqu’à la peine capitale. Si moins de personnes sont condamnées pour des affaires de drogue, la population carcérale s’en trouvera automatiquement réduite.

À nos côtés

Don mensuel

Agir
Contribuer
Diffuser
Développer
mockups_devices_fr.png