Actualité

France : Radicalisation en prison : le gouvernement abandonne les unités spécialisées

Un régime spécial, proche de l’isolement, sera créé pour les détenus islamistes identifiés comme les « plus durs ». Le phénomène est récent et a pris de l’ampleur en quelques années, surpopulation carcérale aidant. Face à ce risque d’embrigadement de détenus vulnérables par des prosélytes de l’extrémisme terroriste, la France, comme ses voisins, tâtonne. Lire l’article entier

À nos côtés

Don mensuel

Agir
Contribuer
Diffuser
Développer
mockups_devices_fr.png