Interview

France : prison et santé mentale

Les personnes atteintes de troubles psychiques sont surreprésentées dans la population carcérale. Elles constituent un groupe particulièrement vulnérable, soumis à la violence et aux mauvais traitements. La psychiatrie en milieu pénitentiaire est un secteur qui, en France et ailleurs, a récemment subi beaucoup d’évolutions. Où en est-on ?

Adeline Hazan est nommée, en juillet 2014, Contrôleure générale des lieux de privation de liberté. Elle s’est distinguée, pendant son mandat, par son travail important autour des établissements psychiatriques. Le Barreau de Paris l’invite, le 26 juin 2019 à un colloque intitulé Prison et santé mentale pour commenter le sujet : la prison, un lieu de soins ?
Prison Insider lui pose trois questions.

Que la pathologie soit occasionnée par l’incarcération ou qu’elle préexiste à l’entrée, elle n’est pas suffisamment prise en compte.

Ici ou là, en France, des expériences sont menées.

À nos côtés

Don mensuel

Agir
Contribuer
Diffuser
Développer
mockups_devices_fr.png