img_1692_002_van_gogh.jpg

Source — Unafam

Lire la fiche-pays

L’Union nationale des familles et amies des personnes malades et / ou handicapés psychiques (Unafam) propose quelques pistes d’amélioration qui pourraient inspirer des réformes susceptibles d’améliorer la prise en charge des auteurs d’infractions souffrant de troubles psychiques en France. Récemment encore la Cour européenne des droits de l’homme et le Comité européen pour la prévention de la torture ont dénoncé les pratiques en cours.

Dans le cadre du dossier L’enfermement à la folie mené sur huit pays européens, l’Unafam partage ses points de vue et conclusions. Découvrez-les.

La ronde des prisonniers, Van Gogh. Photo de l’Unafam.

Le regard de la société sur le "fou" évolue dans un sens qui exclut de plus en plus la compassion

En Suisse, tous les surveillants pénitentiaires suivent une formation de base sur la psychiatrie

Aucun des systèmes de nos voisins européens n’est transposable tel quel

L'Unafam

UNION NATIONALE DE FAMILLES ET AMIS DE PERSONNES MALADES ET/OU HANDICAPÉES PSYCHIQUES

L’Unafam accueille, écoute, soutient, forme, informe et accompagne, depuis 1963, les familles et l’entourage de personnes vivant avec des troubles psychiques. L’association compte près de 15 000 familles adhérentes et 2000 bénévoles.
L’Unafam lutte contre la stigmatisation et porte la mission de défenses des intérêts communs des personnes concernées et de leurs proches. Aussi, afin d’aider les familles qui accompagnent des personnes malades et /ou handicapées psychiques qui se trouvent dans un parcours pénal, l’Unafam a édité un guide “Comment aider un proche malade psychique confronté à la justice pénale ?”

À nos côtés

Don mensuel

Agir
Contribuer
Diffuser
Développer
mockups_devices_fr.png