Actualité

Côte d'Ivoire : la "torture" des prisonniers pro-Gbagbo préoccupent les ONG ivoiriennes

Des ONG ivoiriennes de défense des droits de l’homme, sont préoccupées par la situation “d’un millier de partisans” de l’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo, détenus en prison où certains subissent «des tortures» selon le chef de l’ex-parti au pouvoir, Pascal Affi N’Guessan, révèlent les propos recueillis, samedi, par Anadolu.

“La question de la torture carcérale nous inquiète, à la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan-Maca- les prisonniers politiques ne sont pas en sécurité, ils sont soumis au bon vouloir d’un détenu dénommé Yacou “ le chinois”, qui règne en Roi en sein de la prison “ a révélé à Anadolu, le Président du Mouvement ivoirien des droits humains (MIDH), Me Doumbia Yacouba qui reconnait que “le phénomène de la torture est une réalité en Côte d’Ivoire”.

Sur le cas précis des prisonniers de la crise postélectorale 2010-2011, dits pro-Gbagbo, Yacouba a reconnu que le MIDH n’a pas “encore mené d’enquête”, car, “jusque-là, nous n’étions pas intéressés par ce dossier spécifique”, a-t-il encore précisé.

Pour le porte-parole de la ligue ivoirienne des droits de l’Homme (Lidho) Pierre Kouamé Adjoumani, il n’y’a pas eu de “cas de maltraitance” rapportés. Néanmoins, “les demandes déposées auprès de l’administration pour rencontrer des prisonniers traités de façon inhumaine selon les témoignages de leurs épouses, sont demeurées sans suite”, a-t-il souligné.

Lire l’article entier.

À nos côtés

Don mensuel

Agir
Contribuer
Diffuser
Développer
mockups_devices_fr.png