actu_europe.png

Source — Le Temps

Lire la fiche-pays
Actualité

Comment Genève entend mieux s'occuper de ses détenus

Après plus de deux ans de réflexion, le nouveau concept genevois de réinsertion a pris forme. Il sera présenté ce jeudi aux Etats généraux de la détention et de la probation. Entretien avec Raphaël Fragnière et Philippe Bertschy, les deux responsables chargés de faire aboutir ce projet.

Genève a toujours mal à ses prisons. La réinsertion des détenus, tâche essentielle et nécessaire à la prévention de la récidive, a été sacrifiée à une vision très sécuritaire du politique qui s’est propagée sur l’ensemble du domaine carcéral. L’impasse était programmée. Pour sortir de cet enfermement qui n’offre aucune perspective d’amélioration au délinquant, le directeur général de l’Office cantonal de la détention, Philippe Bertschy, et le responsable du Service de probation et d’insertion, Raphaël Fragnière, ont été chargés par Pierre Maudet de repenser le système et de mettre de l’huile dans les rouages. Le nouveau concept de réinsertion et de désistance (terme savant qui désigne tout ce qui amène un condamné à vouloir changer de vie) sera présenté ce jeudi lors des Etats généraux qui réunissent différents acteurs du pénitentiaire. Les auteurs du projet en dévoilent l’essentiel.

Lire l’article

À nos côtés

Don mensuel

Agir
Contribuer
Diffuser
Développer
mockups_devices_fr.png