actu_afrique_centrale.png

Source — France 24, les Observateurs

Lire la fiche-pays
Actualité

Cameroun : la "vie abominable" d'un détenu de la prison centrale de Yaoundé

Surpopulation, maltraitance, corruption, hygiène quasi-inexistante. C’est avec ces mots que les détenus de la prison centrale de Yaoundé, au Cameroun, décrivent leur quotidien. Un Observateur, aidé de quelques codétenus, a filmé sa cellule bondée, les sanitaires et la cour centrale pour dénoncer des conditions de vie “abominables”.

Les quartiers 8 et 9 de la prison centrale de Yaoundé, surnommés “Kosovo”, ont été filmés du 21 au 30 janvier 2017 par plusieurs détenus à bout de nerfs. Depuis leur cellule, ils ont envoyé des vidéos à France 24, en demandant que leur anonymat soit préservé. Pour des raisons de sécurité, un pseudonyme a été donné à notre Observateur, détenu depuis près de 10 ans.

Les images montrent les pièces où vivent essentiellement des personnes condamnées pour vol aggravé et très largement issues des classes populaires. La plupart d’entre eux, surnommés “dorment-à-terre”, n’ont pas de lit faute de pouvoir payer pour une bonne place.

“C’est comme un camp de concentration”

“Nous souffrons énormément, les conditions sont abominables et nos droits les plus élémentaires sont bafoués. La vie au ‘Kosovo’ est insupportable, on l’appelle le camp de concentration, comme ceux des nazis.”

Dans cette partie de la prison, il y a 2 800 personnes : les voleurs, les braqueurs, les violeurs, mais aussi ceux qui n’ont rien fait de grave ou ceux qui n’ont rien fait du tout, tout le monde est mélangé.

Lire l’article entier.

À nos côtés

Don mensuel

Agir
Contribuer
Diffuser
Développer
mockups_devices_fr.png