Actualité

Burundi : incidents dans la prison de Mpimba

Au Burundi, les opérations de désarmements se poursuivent dans les différents quartiers de la capitale. Dimanche soir et lundi matin des heurts ont fait au moins 8 victimes et, selon Médecins sans frontières, 59 blessés à Bujumbura. Si la situation semble s’être calmée dans la ville, c’est une prison qui a été le théâtre d’incidents mercredi 18 novembre.

Au Burundi les tensions qui entourent les opérations de désarmement se font ressentir jusque dans les prisons de la capitale. Mardi 17 novembre, les services pénitenciers affirment avoir découvert quatre grenades dans la prison centrale de Mpimba.

Selon les observateurs, il s’agit d’une prison totalement surpeuplée, située dans le sud du quartier de Musaga à Bujumbura, la capitale. De nombreux militants politiques et manifestants opposés au troisième mandat du président Nkurunziza y sont incarcérés.

Suite à la découverte des grenades, des heurts ont éclaté mercredi 18 novembre entre un groupe de détenus et cinq autres prisonniers qu’ils soupçonnent d’avoir fait rentrer les armes dans le but de faire accuser les opposants. La sécurité est intervenue et a ligoté une vingtaine de personnes.

Lire l’article entier.

À nos côtés

Don mensuel

Agir
Contribuer
Diffuser
Développer
mockups_devices_fr.png