actu_europe.png

Source — Ouest France

Lire la fiche-pays
Actualité

Autriche : des peines de prison contre les migrants qui mentent

Un projet de loi élaboré par le gouvernement prévoit ainsi de punir de 5 000 euros d’amende ou trois semaines de prison tout demandeur d’asile qui dissimulerait son identité, par exemple en prétendant être Syrien pour avoir plus de chance de voir son dossier accepté. Les migrants qui resteront clandestinement en Autriche après avoir reçu l’ordre d’en quitter le territoire s’exposeront de leur côté à des amendes comprises entre 5 000 et 15 000 euros ou à six semaines de prison, a ajouté le Parti populaire autrichien (ÖVP, conservateur), qui forme la coalition gouvernementale avec les sociaux-démocrates. Lire l’article en entier

À nos côtés

Don mensuel

Agir
Contribuer
Diffuser
Développer
mockups_devices_fr.png