Actualité

Au Yémen, une prison pulvérisée par les bombardements saoudiens

Des avions ont visé des bâtiments des services de sécurité des rebelles houthistes, près d’Hodeidah, au bord de la mer Rouge, tuant une majorité de détenus de droit commun qui y étaient incarcérés.
Au moins 60 personnes, en majorité des détenus de droit commun, ont été tuées par des bombardements menés par des avions de la coalition sous commandement saoudien, samedi 29 octobre, près d’Hodeidah, au bord de la mer Rouge.

Selon plusieurs sources sur place interrogées par les agences de presse, dont des responsables locaux et médicaux, la cible des bombardements était un complexe de sécurité contrôlé par les rebelles houthiste. A l’intérieur de celui-ci se trouvait la prison d’Al-Zaydiyah et ses 84 prisonniers, des opposants aux houthistes ou des détenus de droit commun selon un responsable local cité par l’AFP. La prison a été bombardée à trois reprises. “Les blessés se comptent par dizaines”, a ajouté le responsable des services de santé de la province de Hodeidah. Dans un communiqué, la coalition saoudienne a reconnu avoir mené ces bombardements contre ce qu’elle définit comme un “centre de commandement de leurs opérations militaires” des rebelles houthistes.

Lire l’article entier.

À nos côtés

Don mensuel

Agir
Contribuer
Diffuser
Développer
mockups_devices_fr.png