Actualité

Algérie : Le journaliste algérien Mohamed Tamalt meurt en prison

Le journaliste Mohamed Tamalt, 42 ans, est mort dimanche 11 décembre à l’hôpital de Bab El-Oued à Alger, « après plus de trois mois de grève de la faim suivis d’un coma de trois mois », a annoncé son avocat, Amine Sidhoum. « Il était dans le coma, il y avait un verrouillage sur son dossier médical. On est au courant de rien. C’est ça le drame », a accusé l’avocat, cité par le journal TSA. Dans un communiqué publié ultérieurement, la direction de l’administration pénitentiaire a donné des détails sur les derniers mois, expliquant que le prisonnier avait bénéficié d’un suivi médical et de médicaments pendant sa grève de la faim, qu’il avait eu un accident vasculaire cérébral ayant nécessité une intervention, et que son état s’était subitement dégradé en raison d’« une infection pulmonaire ». Lire l’article en entier

À nos côtés

Don mensuel

Agir
Contribuer
Diffuser
Développer
mockups_devices_fr.png