Prologue d'Alvaro Garcé, premier commissaire parlementaire pour le système pénitentiaire

Preuve de cette implosion, le taux le plus haut de violences mortelles jamais observé, qui fait du système pénitentiaire uruguayen le moins sûr d'Amérique latine.

urug_1.jpg

Alvaro Garcé García y Santos

Ancien commissaire pour le système pénitentiaire de l'Uruguay

Avocat, spécialisé en droits de l'homme et droit pénal. Il était journaliste, il a fait partie de cabinets juridiques de premier niveau en Uruguay et plus tard, il a décidé d'agir en tant que conseiller juridique officiellement nommé. Depuis l'obtention de son diplôme professionnel, il travaille comme professeur d'université en droits de l'homme, en histoire du droit et en droit comparé. Il fait des recommandations aux autorités pénitentiaires afin d'adopter des mesures pour promouvoir les droits et pour modifier ou annuler les résolutions et les pratiques qui peuvent violer les droits fondamentaux faisant l'objet de poursuites pénales. Il informe régulièrement le Parlement sur l'état des prisons et propose des recommandations générales pour améliorer le système pénitentiaire.

À nos côtés

Don mensuel

Agir
Contribuer
Diffuser
Développer
mockups_devices_fr.png