actu_afrique_ouest.png

Tunisie : Tunis - Des prisons surpeuplées, insalubres et pathogènes, selon la LTDH

Source - Africa Manager

La capacité d’accueil des prisons en Tunisie est dépassée de 150%. C’est ce qui ressort d’un rapport du bureau de l’ONU en Tunisie. Selon le même rapport, toutes les prisons tunisiennes vivent cette situation de surpopulation à l’instar de celles de Messaadine, Jendouba, Kairouan, Kasserine, Gafsa, Sfax, affirmant que la chambre 8 de prison Houareb accueille héberge par exemple 125 détenus alors qu’elle est faite pour en accueillir seulement 50.

De nombreuses associations et organisations concernées par les droits de l’homme ont dénoncé la situation des prisons tunisiennes et ont appelé à la mise en place d’une nouvelle stratégie visant l’amélioration des lieux de détention.

Des prisonniers sont victimes des harcèlements sexuels

Dans une déclaration accordée à Africanmanager, Balkis Mechri, vice-présidente de la Ligue tunisienne des droits de l’Homme (LTDH) et militante féministe, nous a affirmé que les conditions dans les prisons tunisiennes sont déplorables. "Avant la Révolution et même après, nous suivons de près la situation des prisonniers. Nous avons demandé à de nombreuses reprises à effectuer des visites inopinées pour détecter la situation réelle des prisons mais nos demandes ont été très souvent ignorées. Cependant, lors de nos visites, nous avons constaté que les prisons tunisiennes sont caractérisées par la surpopulation, la violence, la propagation des maladies de la peau, de la gale, des poux et même de violences sexuelles…C’est la situation dans laquelle vivent les prisonniers en Tunisie" a-t-elle affirmé.

Lire l'article entier.

À nos côtés

Don mensuel

Agir
Contribuer
Diffuser
Développer
mockups_devices_fr.png