actu_moyen_orient.png

Source — Slate

Actualité

Syrie : une Syrienne raconte sa détention dans une prison du régime.

Après un mois et une semaine, elle subit le supplice du «tapis volant» (بساط الريح). Cette technique de torture, la plus douloureuse de toutes, est tristement connue de l’ensemble des Syriens. Elle consiste à attacher le prisonnier sur le ventre à une planche de bois pliable et à en soulever les extrémités avant de le frapper. «Après avoir terminé, ils m’ont obligée à me tenir debout et à marcher», raconte Mariam Haid. Lire l’article en entier

À nos côtés

Don mensuel

Agir
Contribuer
Diffuser
Développer
mockups_devices_fr.png