Témoignage

Sunny Jacobs : la vie enfermée

Quel est le quotidien dans le couloir de la mort ?

Un témoignage en trois volets (1/3)

Les couloirs de la mort, aux États-Unis, détiennent plus de 2 000  personnes. En moyenne, depuis 1973, trois sont déclarées innocentes chaque année et disculpées. Sunny Jacobs est l’une d’entre elles. Son mari Jesse Tafero et elle sont condamnés à mort en 1981 pour un crime qu’ils n’ont pas commis. Jesse sera exécuté dans des conditions épouvantables. Sunny a passé 17 ans emprisonnée en Floride, dont cinq dans l’attente de son exécution avant que sa peine ne soit commuée en prison à perpétuité. Elle est aujourd’hui mariée à Peter Pringle, anciennement condamné à tort à la peine capitale en Irlande.

De l’isolement le plus extrême au pardon et au militantisme : Sunny Jacobs témoigne.

Les règles étaient simples : pas de contact avec les autres prisonnières. Elles n'avaient pas même le droit de me faire signe.

Il y avait un marché noir pour les serviettes !

À nos côtés

Don mensuel

Agir
Contribuer
Diffuser
Développer
mockups_devices_fr.png