Actualité

Soudan du Sud : impressionnante mutinerie dans une prison

Au Soudan du Sud, des dizaines de personnes détenues à la Blue House (La maison bleue), un centre de détention de Juba géré par le renseignement, ont pris des armes et se sont soulevés. Un mouvement de colère pour dénoncer notamment des détentions sans aucun procès. Les prisonniers se sont finalement rendus aux autorités, mais cette affaire pointe le double langage du pouvoir.

Selon plusieurs détenus, leur mouvement n’était pas préparé. Après des mois de colère et de frustration, ils se seraient soulevés pour faire connaître leurs conditions de détention. Présenté comme le meneur, Keribino Wol a expliqué que des hommes masqués avaient emporté des prisonniers pendant la nuit. « Ça dure depuis des mois. Certains d’entre nous sont pris et on ne les revoit jamais », a-t-il déclaré.

La situation s’est tendue. Des dizaines de détenus ont volé des armes et se sont déployés notamment sur le toit, tandis que les forces de sécurité encerclaient le bâtiment. Selon plusieurs sources, la prison contiendrait 300 à 400 détenus dont beaucoup attendraient un procès depuis des mois, voire des années. Une partie étant également enfermée pour leurs opinions politiques. Keribino Wol a même révélé la présence de Marko Lokidor, un gouverneur d’opposition enlevé au Kenya en décembre et dont les proches avaient perdu la trace.

Lire l’article entier

À nos côtés

Don mensuel

Agir
Contribuer
Diffuser
Développer
mockups_devices_fr.png