Analyse

Quand le Covid-19 fait trembler les prisons européennes

Les prisons, terreaux fertiles à la propagation du virus.

Les prisons sont des terreaux fertiles à la propagation de virus, pourtant les autorités ont peu communiqué sur les infections, les décès et les vaccinations dans les prisons européennes. Des données recueillies dans 32 pays montrent les conséquences de la pandémie dans les prisons.
Un article de Kira Schacht — Deutsche Welle avec EDJNet.

Vangelis Stathopoulos, détenu dans la prison de Larissa en Grèce, a traversé, avec 500 000 autres prisonniers, la pandémie de Covid-19. Comme de nombreux autres établissements péninentiaires, la prison de Larissa présente toutes les conditions favorables à la propagation du virus : surpopulation et conditions de vie précaires auxquelles s’ajoute souvent l’insuffisance des infrastructures sanitaires. Vangelis Stathopoulos témoigne : “Quand j’ai eu le Covid en décembre dernier, près de la moitié des prisonniers ici étaient malades en même temps. Dans la cour, nous nous retrouvions à 60 personnes dans un espace d’à peu près 110 m². Etre sévèrement ou juste modérément malade relevait du coup de poker.”

Pendant la pandémie, l’opinion publique a pris l’habitude d’être tenus régulièrement au courant des évolutions en cours et de surveiller les lieux propices à la création de foyers épidémiques, comme les EHPAD. Pourtant, les données sur la propagation du coronavirus en milieu carcéral ont été peu diffusées. “La surpopulation dans de nombreuses prisons a rendu la distanciation physique impossible,” selon Filipa Alves da Costa, consultante en santé publique à l’Organisation mondiale de la santé dans les programmes des prisons. “Donc, une fois que le virus est à l’intérieur, sa transmission est nettement plus facile.”

En coopération avec 11 salles de rédaction du réseau European Data Journalism Network, Deutsche Welle a collecté des données sur le nombre de cas et de morts rapportés dans les prisons, la façon dont la vaccination a progressé et les mesures prises pour combattre la propagation du virus.

“Ne pas protéger les prisons revient à ne pas protéger la société.”

Csaba Vass, un détenu hongrois, affirme que “même nos lettres étaient en quarantaine.”

coronaspread3.jpg

"Je suis certain que le nombre de cas signalés est moins important que le nombre de cas réels"

Depuis dix-huit mois, de nombreuses prisons sont devenues des endroits isolés, bien plus qu’en temps normal

L’isolation des prisonniers est devenu une mesure standard dans de nombreux pays

Selon la Cour européenne des droits de l’homme, les prisonniers ont le droit à une vie de famille

Les prisons d’un pays européen sur trois dépassent leurs capacités d’accueil

La population carcérale est de nouveau repartie à la hausse dans presque la moitié des pays européens étudiés

“L’annonce de l’arrivée du vaccin a calmé les esprits”

Les détenus ont pu retrouver une certaine liberté grâce à la reprise des visites et activités

“Nous ne pouvons pas faire face à une autre crise sanitaire avec ce nombre de détenus en Europe”

À nos côtés

Don mensuel

Agir
Contribuer
Diffuser
Développer
mockups_devices_fr.png