Actualité

Nicaragua : deux figures de l’opposition condamnées pour « conspiration »

L’ex-guérillera Dora Maria Tellez et le leader étudiant Lesther Aleman ont été jugés aux côtés de cinq autres opposants. Des militants des droits de l’homme dénoncent un déni de justice.

La justice nicaraguayenne a déclaré, jeudi 3 février, l’ex-guérillera Dora Maria Tellez et le leader étudiant Lesther Aleman, deux figures de l’opposition au président Daniel Ortega, coupables de « conspiration », selon une organisation des droits de l’homme.

Le procès s’est tenu dans une prison de Managua, El Chipote, où sont détenus la plupart des 46 opposants arrêtés l’an passé avant la tenue de la présidentielle remportée par Daniel Ortega pour la quatrième fois de suite. Mme Tellez, l’ex-guérillera sandiniste et ancienne compagne d’armes de l’actuel président, ainsi que cinq autres opposants ont été condamnés à une peine non précisée.

“Ils ont été reconnus coupables d’association de malfaiteurs portant atteinte à l’intégrité nationale”, a déclaré sur les réseaux sociaux le Centre nicaraguayen des droits de l’homme (Cenidh), une organisation indépendante.

“Ces procès sont nuls et non avenus car ils violent les garanties constitutionnelles, qui stipulent que les procès doivent être publics et que la presse doit pouvoir y assister. Le fait qu’ils n’aient laissé entrer qu’un seul membre de la famille ne répond pas aux exigences de publicité” prévues par la loi, a déclaré le Cenidh.

À nos côtés

Don mensuel

Agir
Contribuer
Diffuser
Développer
mockups_devices_fr.png