Témoignage

Mauritanie : condamnée à mort puis graciée

Fatimata1 est condamnée à mort, en 2010, en Mauritanie. Graciée en 2016, elle raconte son histoire à l’association Planète Réfugiés-droits de l’homme, qui collecte son témoignage, dans le cadre d’une mission d’enquêtes sur la peine de mort en Mauritanie, menée avec Ensemble contre la peine de mort et des associations de la société civile.


  1. le prénom a été changé.

"je n'ai rien compris"

capture_d_e_cran_2018_05_16_a_11.42.50.png

Planète Réfugiés - Droits de l'Homme

Association

L’association est fortement engagée sur le respect des libertés fondamentales individuelles ou collectives. Les membres de l’association se mobilisent en faveur de la protection des civils en temps de guerre, de la protection de la mission médicale, pour la lutte contre la torture, pour l’abolition de la peine de mort, en faveur des droits des réfugiés.
Planète Réfugiés-Droits de l’Homme documente, alerte, accompagne, et contribue à sensibiliser et responsabiliser la société civile sur ces thèmes.

Son site internet
Son projet sur la Mauritanie

À nos côtés

Don mensuel

Agir
Contribuer
Diffuser
Développer
mockups_devices_fr.png