Analyse Tribunes

Madagascar : le droit à la santé ne doit pas être “oublié” dans les prisons

Tamara Léger chercheuse, conseillère en recherche sur les droits humains et directrice de campagne pour la promotion d’Amnesty International à Madagascar. Son travail auprès d’Amnesty était axé sur les questions de justice pénale et de protection des ressources naturelles. Tamara évoque ici le manquement généralisé du gouvernement au respect et à la garantie du droit à la santé des prisonniers.

Dans le cadre du projet ‘Comprendre et réduire le recours à l’incarcération’ mené dans dix pays, ICPR et Prison Insider mobilisent différentes personnes à l’expertise avérée. Celles-ci font part de leur point de vue. Découvrez-les.

Les conséquences sur les prisonniers sont évidentes, elles vont d’un mauvais état de santé physique et mentale à, dans les cas extrêmes, la mort.

Il est difficile d’évaluer le nombre total d’infections et de décès liés à la Covid-19 en prison.

Un pas dans cette direction serait de donner, dans les plans de vaccination nationaux, la priorité aux personnes en détention.

tamara_lger_convertimage.jpg

Tamara Léger

Amnesty International

Tamara Léger a été chercheuse, conseillère en recherche sur les droits humains et directrice de campagne pour la promotion d’Amnesty International à Madagascar. Son travail auprès d’Amnesty était axé sur les questions de justice pénale et de protection des ressources naturelles.

Le projet

Comprendre et réduire le recours à l'incarcération

Cette recherche comparée et projet d’orientation politique a été mené par l’Institute for Crime & Justice Policy Research (ICPR), basé à Birbeck (université de Londres). Ce travail a conduit ICPR à mobiliser de nombreuses organisations, personnes issues du milieu universitaire et intervenant en détention dans différents pays. Le croisement de ces regards permet d’entrevoir les causes et conséquences d’un recours excessif à l’incarcération. Au cours des dernières étapes de sa recherche, ICPR a collaboré avec Prison Insider pour rendre compte du quotidien des personnes détenues avant et durant l’épidémie de Covid-19. Des personnes à l’expertise avérée ont été ensuite sollicitées pour donner vie et matière aux principaux points soulevés par la recherche.

Ses résultats embrassent cinq grand thèmes, accessibles depuis le menu déroulant.

Toutes les informations ici publiées sont de la seule responsabilité d’ICPR.

À nos côtés

Don mensuel

Agir
Contribuer
Diffuser
Développer
mockups_devices_fr.png