actu_afrique_sud.png

Source — Comité International de la Croix Rouge (CICR)

Lire la fiche-pays
Actualité

Madagascar: détention et malnutrition, une double peine parfois fatale

Près d’un prisonnier sur deux à Madagascar souffre de malnutrition modérée ou sévère. En 2015, ce sont plus de 9000 détenus qui ont été identifiés comme malnutris et pris en charge dans le cadre d’un programme alimentaire d’urgence visant à remettre sur pieds cette population extrêmement vulnérable et, in fine, à éviter des décès liés à la malnutrition. Avec plus de 4000 prisonniers déjà pris en charge en 2016, le CICR estime que les chiffres de 2015 seront atteints cette année.

L’État malgache, frappé de plein fouet par la crise économique, a de plus en plus de mal à nourrir ses quelque 22,000 détenus. Une circulaire du ministère de la Justice prévoit bien une ration individuelle quotidienne de 750 grammes de manioc mais, dans les faits, celle-ci dépasse rarement les 300 grammes.
  

Lire l’article entier.

À nos côtés

Don mensuel

Agir
Contribuer
Diffuser
Développer
mockups_devices_fr.png