Actualité

Liban : Les prisonniers de Roumieh s'automutilent pour alerter sur la détérioration de leur situation

Des prisonniers d'un bâtiment de la prison surpeuplée de Roumieh, la plus importante du Liban, se sont auto-mutilés, vendredi, pour protester contre les conditions déplorables dans lesquelles ils survivent, rapportent plusieurs médias locaux.

“Nous appelons le ministre de l’Intérieur, Bassam Maoulaoui, le président de la République, Michel Aoun, et le chef du Parlement, Nabih Berry, à prendre notre état en considération”, a plaidé un prisonnier, dans une vidéo qui circule sur les réseaux sociaux, dans laquelle on voit notamment un homme qui menace de se pendre.

D’autres prisonniers, en sang, ont déploré le fait qu’ils n’aient pas été hospitalisés malgré des problèmes de santé.

La prison de Roumieh, principal établissement pénitentiaire du Liban située dans le Metn, accueillait près de 4.000 détenus fin 2020, soit près de trois fois sa capacité. Les conditions de vie déplorables des prisonniers se sont aggravées au vu des crises socio-économique et financière qui paralysent le pays depuis plus de deux ans.

À nos côtés

Don mensuel

Agir
Contribuer
Diffuser
Développer
mockups_devices_fr.png