Interview

Italie : les prisons face à la crise

Les autorités italiennes décident, au début de mois de mars, de suspendre les visites et les parloirs dans les établissements pénitentiaires, dans le but de lutter contre la propagation du coronavirus. Des mouvements de protestation se déclenchent dans plusieurs prisons, faisant 12 morts. Ces événements inquiètent les autres pays qui s’apprêtent justement à prendre des mesures similaires.
L’association Antigone publie, le 20 avril, une mise à jour sur la chronologie des événements. Elle pointe une baisse notable de la population carcérale, avec 6 000 détenus en moins.

Prison Insider adresse trois questions à Claudio Paterniti Martello afin de revenir sur la gestion de la crise et les préconisations formulées par l’association Antigone.

Prison Insider collecte les mesures prises et recense les événements notables dans le monde entier sur une page dédiée.

Cette série de mesures n'abordait pas la question cruciale : comment réduire la population carcérale pour réduire le risque de contagion lié à la surpopulation ?

"Un événement sans précédent dans l’histoire de la République italienne"

À nos côtés

Don mensuel

Agir
Contribuer
Diffuser
Développer
mockups_devices_fr.png