Rapport

Italie : Antigone réclame des solutions

Antigone surveille de près les conséquences de l’épidémie de Covid-19 sur le système pénitentiaire italien. L’association présente, dans une récente publication, la chronologie des événements et partage ses recommandations.

Ces dernières semaines ont été dévastatrices pour les personnes détenues en Italie. Le système pénitentiaire du pays n’était pas préparé à faire face à la crise sanitaire causée par l’épidémie de coronavirus. Antigone, ONG italienne de défense et promotion des droits humains spécialisée dans le système carcéral et le judiciaire, établit un suivi de la situation et élabore des rapports sur les événements, semaine après semaine.

Antigone partage ses recommandations avec les autorités italiennes afin de mettre en relief l’urgence du problème. L’ONG diffuse, le 15 mars 2020, son rapport sur les prisons italiennes à l’heure du coronavirus (Prisons in Italy at the time of Corona virus: Antigone’s work), dans le but de partager son expérience et d’alerter le reste du monde.

La suspension des droits de visite entraîne des mutineries dans plusieurs prisons du pays.

La surpopulation carcérale rend quasiment impossible l’application des mesures de confinement visant à contenir la propagation du virus.

À nos côtés

Don mensuel

Agir
Contribuer
Diffuser
Développer
mockups_devices_fr.png