Actualité

Haïti : "Les droits des détenus ne sont pas respectés" estime l'OCNH

L’Organisation des citoyens pour une nouvelle Haïti (OCNH) a mis sur pieds, dans le cadre de son projet basé sur l’accès au droit et à la justice, deux journées de formation sur les droits des détenus au profit des agents de l’ordre.

L’OCNH demande le renforcement du système judiciaire en Haïti, et une franche solidarité entre les acteurs politiques, afin de dégeler la crise multidimensionnelle dont le pays fait face actuellement.

En effet, les prisonniers haïtiens vivent dans des conditions très inhumaines, au-delà de la détention préventive prolongée. Les prisonniers n’ont pas accès à des dortoirs propres et bien équipés, ils n’ont pas accès à une alimentation saine à la prison, ils sont parfois soumis à de mauvais traitements et entre autres à la torture physique.
Selon les révélations de certains des organisations internationaux et nationaux, les détentions préventives prolongées et la situation calamiteuse dont les prisonniers haïtiens font face, sont des cas urgents qui doivent être l’une des préoccupations des autorités gouvernementales. Le recours à des détentions provisoires et prolongées et le dysfonctionnement de l’appareil judiciaire, sont des facteurs qui expliquent que bon nombre de personnes incarcérées n’ont pas encore été entendues devant un tribunal, même après des années en détention.

À nos côtés

Don mensuel

Agir
Contribuer
Diffuser
Développer
mockups_devices_fr.png