Analyse Interview

France : réinsertion, l'affaire de tous

De plus en plus de prisonniers, un taux important de récidive : la prison ne parvient pas à protéger la société. Si la réinsertion fait partie des missions de l'administration pénitentiaire, sa priorité peine à s'imposer. Pourquoi ?

Les personnes détenues en France sont aujourd’hui près de 71 000. Elles étaient, en 2006, moins de 60 000. Des milliers de prisonniers purgent leur peine dans des établissements pénitentiaires surpeuplés. Comment remédier à cette situation ? Le Premier ministre saisit, en 2019, le Conseil économique social et environnemental (CESE) sur la question de la réinsertion1. Antoine Dulin est le rapporteur de l’avis publié en novembre dernier. Nous l’avons rencontré.


  1. Le CESE est l’assemblée consultative de la République. Avec un fonctionnement proche de celui des assemblées parlementaires, le Conseil se réunit tout au long de l’année. Deux cent trente-trois membres le composent. Ils représentent la société française. Voir la vidéo 

Comment rendre les détenus acteurs de leur parcours alors que la prison déresponsabilise et désocialise ?

ek788gbw4aayjrz.jpg

Je crois sincèrement que le regard peut changer. Par un travail de fond, de connaissance, d'ouverture des prisons.

À nos côtés

Don mensuel

Agir
Contribuer
Diffuser
Développer
mockups_devices_fr.png