Actualité

France : "c'est une prison sans barreaux"

C’est un film en immersion dans une prison bien particulière, Casabianda, située en Corse. Prison bien particulière, car elle est à ciel ouvert. Un décor de carte postale à la place de barreaux peut-il mieux préparer les détenus à la réinsertion dans la société ? Réponse à cette question, entre autres, avec le cinéaste.

“Cette prison est située dans la plaine orientale de Corse, à mi-chemin entre Ajaccio et Bastia. En France elle est unique en son genre. Nous trouvons par contre d’autres prisons à ciel ouvert en Europe, notamment en Europe du Nord. Cette prison existe depuis la Libération, les bâtiments ont été construits en 1948 et depuis elle est ouverte ; c’est tout le paradoxe d’une prison, qu’elle soit ouverte. C’est pour cela que j’ai voulu y aller, j’ai voulu essayer de comprendre le fonctionnement de cet endroit.”

“Je suis resté un an en quatre sessions, à chaque saison. Comme c’est à ciel ouvert, les détenus travaillent par exemple dans les champs et je voulais voir l’évolution à l’année. D’ordinaire en prison il y a des murs, on ne voit pas l’horizon, ni le temps passer, ni l’environnement qui change et évolue. A Casabianda il y a bien sur les murs des bâtiments, mais il n’y a pas de barreaux aux fenêtres, il n’y a pas de limites autour du territoire. Celui-ci n’est délimité que par ce qui d’ordinaire délimite un terrain : par des champs, des fossés, la route, des forêts, des étangs.”

Lire l’article entier + écouter l’émission

À nos côtés

Don mensuel

Agir
Contribuer
Diffuser
Développer
mockups_devices_fr.png