Actualité

Équateur : Le gouvernement n’arrive pas à enrayer les massacres à répétition dans les prisons

En Equateur, la tragédie pénitentiaire continue : 44 détenus ont été assassinés lundi 9 mai, dans le centre pénitentiaire de Bellavisata (province de Santo Domingo) à 70 kilomètres à l’ouest de Quito. Ce nouveau massacre, le sixième depuis février 2021, porte à plus de 350 le nombre de prisonniers assassinés en quatorze mois.

Les violences ont démarré vers 3 heures du matin, ont indiqué les autorités. Profitant du chaos, 220 prisonniers se sont échappés. En fin de journée, la police affirmait en avoir recapturé 115. Selon les chiffres fournis par le ministre de l’intérieur, Patricio Carrillo, dix personnes étaient par ailleurs hospitalisées « dans un état grave » . Le bilan pourrait encore d’alourdir.

Le gouvernement semble incapable d’enrayer ces massacres à répétition. En septembre 2021, 119 détenus avaient trouvé la mort en quelques heures dans une prison de Guayaquil. Le 28 avril, c’était la prison de El Turi (région d’Azuay), dans le sud du pays, qui était le théâtre de violences. Vingt prisonniers avaient alors été tués.

À nos côtés

Don mensuel

Agir
Contribuer
Diffuser
Développer
mockups_devices_fr.png