Actualité

Égypte : un tribunal prononce 38 peines de prison à vie

Les personnes ont été condamnées pour avoir pris part à des manifestations antigouvernementales en septembre 2019.

Vingt-trois personnes, dont l’homme d’affaires et acteur auto-exilé Mohamed Ali, dont les messages sur les médias sociaux ont contribué à déclencher les manifestations, ont été jugées par contumace. Quarante-quatre autres personnes, dont 22 enfants, ont été condamnées à des peines de prison allant de cinq à 15 ans. Vingt-deux personnes ont été acquittées.

Les personnes condamnées l’ont été lors d’un procès collectif de 104 personnes par le premier circuit du terrorisme de la Cour pénale du Caire, en vertu de lois antiterroristes draconiennes. Elles étaient notamment accusées d’avoir publié sur YouTube des vidéos appelant aux manifestations, d’avoir partagé ces vidéos sur Facebook et WhatsApp, d’avoir perturbé la circulation et d’avoir usé de violence contre des fonctionnaires, y compris la police.

À nos côtés

Don mensuel

Agir
Contribuer
Diffuser
Développer
mockups_devices_fr.png