Interview

Changer la prison : l'enjeu de l'information

Les informations disponibles sur les prisons sont difficiles à collecter. Carole Berrih nous explique en quoi l’accès à une information de qualité est crucial.

Les informations sur les prisons existent. Elles sont souvent de qualité inégale et difficiles à collecter. Les personnes qui y ont accès sont peu nombreuses, parfois mandatées ou ponctuellement autorisées. La quantité et la fiabilité des informations partagées diffèrent selon les pays et dépendent de la transparence de leurs administrations.
Carole Berrih est consultante et formatrice sur la question des droits humains en prison. Elle est régulièrement appelée à évaluer les politiques carcérales de pays tels que Madagascar, le Tchad, l’Albanie ou le Kazakhstan. Elle accompagne les autorités vers la réforme.

Pour Carole Berrih, l’accès à une information de qualité permet de favoriser des conditions de détention plus respectueuses de la dignité et des droits fondamentaux des personnes. Entretien.

Dessin de J. Klisnick

"Les surveillants considéraient que les détenus recevaient trop d’attention."

"Dans l'une des prisons du Sahel où j'ai travaillé, une seule toilette était fonctionnelle pour plus de 230 personnes détenues."

À nos côtés

Don mensuel

Agir
Contribuer
Diffuser
Développer
mockups_devices_fr.png