Interview

Canada : “une goutte d’eau dans l’océan”

Les prisons canadiennes font face à des difficultés dans la gestion de l’épidémie. Comment fonctionne le système carcéral canadien ? Comment les autorités répondent-elles à la crise sanitaire ?

La pandémie s’est fortement aggravée dans les prisons canadiennes à la fin de l’année 2020. Plus de prisonniers ont été infectés entre décembre et janvier que durant les neuf premiers mois. Comment fonctionne le système carcéral canadien ? Comment les autorités répondent-elles à la crise sanitaire ?

La Société John Howard du Québec est un organisme qui vise à agir face aux causes et aux conséquences de la criminalité. Elle propose des services aux personnes judiciarisées1 et détenues ainsi que leurs familles. Prison Insider pose trois questions à Samira Figuigui, sa directrice générale.


  1. Personne ayant déjà été condamnée par un tribunal pour une infraction pénale. 

L’architecture, le fonctionnement et la salubrité des prisons provinciales sont similaires à celles des maisons d’arrêt en France.

Les personnes qui arrivent à joindre la Société John Howard, que ce soit les personnes détenues ou les familles, expriment toujours la même peur : celle de contracter le virus.

Les personnes incarcérées doivent pouvoir donner leur consentement quant aux soins qui leur sont prodigués, de la même manière que la population générale.

À nos côtés

Don mensuel

Agir
Contribuer
Diffuser
Développer
mockups_devices_fr.png