Actualité

Cameroun : A la prison centrale de Yaoundé, être gardien d’un « volcan qui dort »

Charles est gardien de prison depuis dix ans. Aujourd’hui, il est major, ce qui lui assure une paie mensuelle d’environ 110 000 francs CFA (170 euros). A l’image de l’ensemble de la profession, il dénonce la faiblesse de son salaire et la lenteur de son avancement. Grèves et mutineries viennent régulièrement briser la routine carcérale, sans que les promesses gouvernementales de reclassement et de revalorisation salariale ne paraissent être tenues aux yeux de la profession. Lire l’article entier

À nos côtés

Don mensuel

Agir
Contribuer
Diffuser
Développer
mockups_devices_fr.png