Analyse Tribunes

Afrique : gouvernance informelle et accès à la santé  en prison

Ce système favorise-t-il ou restreint-il l’accès aux soins des personnes détenues ?

Carole Berrih, juriste spécialisée en droit public, est directrice de Synergies Coopération. Sa recherche porte sur la place des détenus dans le maintien de l’ordre des prisons nigériennes.

Dans le cadre du projet ‘Comprendre et réduire le recours à l’incarcération’ mené dans dix pays, ICPR et Prison Insider mobilisent différentes personnes à l’expertise avérée. Celles-ci font part de leur point de vue. Découvrez-les.

Dessin de Sandra Encaoua

Face à la densité carcérale, le nombre de surveillants de l’administration est très insuffisant et ne permet pas d’organiser l’accès des détenus aux infirmeries.

Tout dépend donc de la confiance accordée aux détenus par les représentants du système de gouvernance informelle.

Une logique "par le bas" permettrait des mesures adaptées à chaque contexte, dépassant l’approche purement normative.

carole_berrith_.jpg

Carole Berrih

Synergies Coopération

Carole Berrih, juriste spécialisée en droit public, est directrice de Synergies Coopération. Elle réalise des études et évaluations de programmes et projets internationaux. Intervenant depuis 20 ans dans le milieu de la détention, elle est également doctorante en droit public à l’université de Grenoble Alpes. Sa recherche porte sur la place des détenus dans le maintien de l’ordre des prisons nigériennes.

Le projet

Cette recherche comparée et projet d’orientation politique a été mené par l’Institute for Crime & Justice Policy Research (ICPR), basé à Birbeck (université de Londres). Ce travail a conduit ICPR à mobiliser de nombreuses organisations, personnes issues du milieu universitaire et intervenant en détention dans différents pays. Le croisement de ces regards permet d’entrevoir les causes et conséquences d’un recours excessif à l’incarcération. Au cours des dernières étapes de sa recherche, ICPR a collaboré avec Prison Insider pour rendre compte du quotidien des personnes détenues avant et durant l’épidémie de Covid-19. Des personnes à l’expertise avérée ont été ensuite sollicitées pour donner vie et matière aux principaux points soulevés par la recherche. Ses résultats embrassent cinq grand thèmes, accessibles depuis le menu déroulant.
Toutes les informations ici publiées sont de la seule responsabilité d’ICPR.

À nos côtés

Don mensuel

Agir
Contribuer
Diffuser
Développer
mockups_devices_fr.png