capture_d_e_cran_2017_02_01_a_15.13.42.png

Khadija Amrir, Maroc

2 fev. 2017. Elle avait passé plus de temps en prison qu’en liberté. Khadija Amrir, condamnée à mort pour le meurtre de son mari en 1995, a été libérée le 2 août 2016, suite à une succession de grâces royales pour bonne conduite. Son nom circule dans les couloirs. Il provoque admiration et émotion.
Souvent qualifiée de prisonnière modèle au cours de ses 22 années d’emprisonnement, Khadija Amrir n’a jamais accepté sa condamnation, n’a jamais cessé de se battre et à peine sortie de prison, elle se déclare déjà prête à témoigner pour lutter contre la peine capitale.

"J’ai fait des demandes à tout le monde. J’avais constamment une lettre sur moi pour pouvoir la donner, si quelqu’un venait"

capture_d_e_cran_2017_02_01_a_15.14.09.png
khadija_sort_de_prison.png
capture_d_e_cran_2017_02_01_a_15.13.42.png
À retrouver dans
13

blog_default.png

ECPM

Ensemble contre la peine de mort, organisation francophone de référence de lutte contre la peine capitale dans le monde

Prison Insider remercie vivement l'équipe d'ECPM qui met à notre disposition ce témoignage. Ce dernier est en consultation sur leur site internet.

À nos côtés

Don mensuel

Agir
Contribuer
Diffuser
Développer
mockups_devices_fr.png