News

France : pour les plus radicaux, l’isolement, et après ?

135 personnes incarcérées pour des faits de terrorisme ou jugées radicalisées étaient placées à l’isolement au 1er septembre. Le quotidien, structuré par de lourdes mesures de sécurité, ne laisse place à aucune prise en charge.

This article is not available in English. This article is available in the following versions: French

Stand by us

Monthly donation

Take action
Produce
Share our content
Contribute
mockups_devices_en.png